03/02/2010

Op-Art en dentelles.

FA260 - Op Art - Marie-Christine - 01122009 (002)

FA260 - Op Art - Marie-Christine - 10082009 (2)

FA260 - Op Art - Marie-Christine - PtVierge -  01122009 (004)

FA260 - Op Art - Marie-Christine - 01122009 (001)

 

Op-Art - Le retour !

Difficulté : *****

Qui se souvient encore de la période Op-Art du millieu du siècle dernier ? De très noombreux artistes avaient plongé dans ce monde surréaliste où les quadrillages devenaient courbes et les contraste de couleurs agressifs.

C'est donc sur base de ces créations rétros que j'ai dessiné quelques cartons pour la dentelle. Une de mes élèves avait souhaité réaliser ce genre de créations. Et si, dans un premier temps, le travail du tissage suivait les courbes directrices déformant un réseau classique, une autre expérience a été tentée avec un réseau au point à la Vierge (Fond Mariage pour la France, je pense.).

Il a été curieux de constaté que ces réalisations donnent des impressions différentes en fonction du côté du carré qui se trouve vers le spectateur. En effet, il y a un côté où l'impression de relief, de sphéricité est le plus apparent. Cela est probablement dû aux fils brillants métallisés utilisés mais également à l'interprétation que fait notre cerveau des lignes directrices qui existent dans le tissage final et nous fait voir la réalité sous un aspect un peu différent.

En tout cas, bravo à la dentellière qui a réalisé ces petites pièces d'une dizaine de centimètres de côté. Ce tissage a demandé une attention très soutenue et a nécessité, parfois, de laborieux démontages pour corriger l'une ou l'autre faute qui n'apparaît qu'après avoir tissé deux ou trois rangs.

Mais que ce soit la dentellière qui a tissé ces pièces ou moi qui les ai dessinées, nous avons vraiment apprécié la gageure et avons mis un point d'honneur à réussir notre pari. Ces pièces vont normalement servir à décorer un patchwork réunissant ainsi deux sortes de travaux manuels où précision, finesse et originalité se trouvent réunies.

06/08/2007

Un Carré abstrait en soie.

Abstrait Soie (1)

Carré abstrait en soie.

 

Difficulté *****


    Cette création est basée sur le Fleuri de Bruges. C'est une pièce relativement petite : un carré d'une vingtaine de centimètres de côté. Cette pièce a été réalisée en soie naturelle écrue (blanc cassé).

    Il n'y a pas vraiment de grandes difficultés dans cette pièce. Toutefois, l'utilisation de la soie m'a posé quelques problèmes "amusants". En effet, je passais plus de temps à courir après mes fuseaux qui avaient une furieuse envie de liberté qu'à tisser ma dentelle.

    Dans le coin inférieur droit, il y a un lacet qui décrit d'élégantes volutes. Sur le côté gauche, une surface tissée simplement en passées, demie passées et passées tordues tracent une vague où une tache ovale a été réalisée en ajoutant une série de fuseaux pour augmenter la densité du tissage. Une autre vague en points à la vierge serpente au milieu de la dentelle. Un autre lacet trace des volutes en forme de huits pour séparer les deux zones tissées. La dernière zone a demandé beaucoup d'attention et une quantité non négligeable de fuseaux (jusqu'à 85 paires dans la partie la plus large) pour tisser les deux variantes de réseau en point de cannage. Ici, j'ai voulu "copier" le cannage des chaises qui est réalisé avec de la paille de seigle ou de la canne d'osier.

    Une fois l'encadrement tissé ainsi que l'arc de cercle, les autres éléments prennent leur place à leur tour. Et c'est en une septantaine d'heures que cette pièce est terminée. Les points de cannage demande beaucoup d'attention de par leur complexité de tissage et du nombre de fuseaux mis en jeu. Mais cette dentelle reste toutefois bien agréable à réaliser.

Bon travail à tous.