18/12/2006

Des oeufs de Paques

FA143 Oeufs de Paques (1)FA143 Oeufs de Paques (2)FA143 Oeufs de Paques (3)FA143 Oeufs de Paques (4)FA143 Oeufs de Paques (5)FA143 Oeufs de Paques

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     Pour compléter le tableau construit avec la cloche, nous avons tissé cette série d'oeufs de Paques dans les mêmes matières que la cloche : fil de coton d'Egypte, fil de kevlar coloré et irisé. Ces modèles ont été trouvés dans la revue de travaux manuels de tissage, broderie etc. : la revue "ANNA" de chez Burda (Revue qui n'existe hélas plus.).

     Chaque oeuf a été réalisé en une dizaine d'heures et est relativement aisé à réalisé ci ce ne sont les points d'esprit qui hantent les esprits de tant de dentellières débutantes ... ou exoérimentées !

     Le point d'esprit est ce petit élément de dentelle qui a la forme d'une petite lentille. Il est très difficile à réaliser car il se tisse sans épingle pour lui donner sa forme. C'est la dextérité de la dentellière qui doit maintenir la tension sur ses fils de manière à ne pas le déformer durant le tissage. Et cela coyez-moi, ça demande de longues, très longues heures d'entraînement ! Un de mes professeurs de dentelle me disait que pour réaliser des points d'esprit parfaits, il faut en avoir tissé 600 !!! Et lorsqu'on a réussi une fois, il n'est même pas certain qu'on les réussira la fois suivante sans un nouvel entraînement ! Et oui ! C'est ça la dure réalité du tissage de la dentelle aux fuseaux.

     Chapeau bas amies dentellières ... et amis dentelliers (Ben oui va ! Il y a des hommes qui tissent la dentelle aux fuseaux !).

Écrit par Atelier MGD. dans 02 - Nos dentelles | Commentaires (0) | Tags : oeuf, oeufs, point d esprit, esprit, anna, burda |  Facebook |

Cloche Pascale

FA142 Cloche Pascale (2)
La Cloche pascale.

Difficulté *****
 

     Cette jolie cloche colorée est tissée en fils coupés et mesure 25 cm de haut * 20 cm. de large et elle a demandé une soixantaine d'heures de travail. Dans ce modèle, j'ai plutôt privilégié les matières au détriment des motifs de tissage qui sont resté simples.

     En effet, si le contour de la cloche est réalisé avec du coton DMC à broder machine coloré et du coton d'Egypte 100/2, le remplissage de la bélière (la sorte d'anneau qui surmonte la cloche proprement dite et qui sert à sa suspension dans le clocher) est réalisé en araignées imbriquées de diverses formes et en fil irisé en kevlar (originaire de Croatie !).

     Le remplissage du ventre de la cloche est réalisé également avec ces fils de kevlar colorés de même que la ceinture. Ces fils sont composés de 3 fils de nylon très fin autour desquels est enroulé un étroit ruban en kevlar. Je n'ai encore trouvé aucun fournisseur en Belgique pour cette matière. C'était une amie qui nous en rapportait de ses voyages dans sa famille. Le kevlar est cette matière plastique qui compose les couvertures de survies (métallisées et brillantes) ou avec laquelle on enveloppe les satellites qui sont envoyés dans l'espace.

     Le tissage de la croix contenue dans la cloche a été réalisée avec un fil métallique en laiton qui est aussi fin qu'un cheveu ! La difficulté de travailler avec des fils en métal (sans armature textile à l'intérieur) est qu'il ne faut absolument jamais faire de bouclette avec le fil sans quoi il se coupe immédiatement dès que la boucle se serre. De par sa rigidité relative, il est aussi difficile à travailler que le fil de lin car il glisse difficilement lors du tissage et c'est à chaque point de tissage qu'il faut surveiller son positionnement.

     Mais le résultat est là !

     Il récompense ce surcroît de travail.

     J'espère que le modèle vous plaît.

Écrit par Atelier MGD. dans 02 - Nos dentelles | Commentaires (0) | Tags : cloche, beliere, croix, ceinture, paques, pascal, pascale |  Facebook |

04/12/2006

Vierge fleurie

Vierge Fleurie Terminée 98 Ko
La Vierge fleurie.

Difficulté *****

    En cette période de festivités annuelles, voici la dernière création en date des Dentelliers fous !

     Cette dentelle à fils coupés a été tissée par mon épouse en deux cents heures environ. Les techniques dentellières utilisées sont le Fleuri de Bruges et la Duchesse de Bruges.

     La finesse des fils (100/2 (coton d'Egypte blanc) et 80 (coton à broder machine DMC de couleurs) pour les connaisseurs) et l'utilisation des couleurs donne à cette dentelle assez classique, un aspect jeune et vivant. De plus en plus, la dentelle utilise des fils de couleurs et de matières différentes. Il faut bien se diversifier si l'on veut que cette technique ne disparaisse un jour. Pour l'auréole, mon épouse a utilisé un fil métallique en laiton (métal jaune brillant) pour rehausser l'éclat de cette dentelle. Bienque ne présentant pas de grosses difficultés (du moins pour des dentellières ayant quelques bases dans le tissage des techniques employées), ce tissage requiert une attention toute particulière lors du tissage de la couronne de fleurs qui est réalisé en deux groupes d'éléments distincts. Il y a les fleurs et les feuilles colorées qui sont reliées entre elles par un lacet tantôt blanc, tantôt coloré et qui forment autant d'éléments indépendants reliés pour former un tout élégant et harmonieux.

     Une fois l'ensemble terminé, un lacet blanc est ajouté sur tout le pourtour de la couronne de fleurs pour amplifier l'éclat des couleurs des fleurs.

Écrit par Atelier MGD. dans 02 - Nos dentelles | Commentaires (3) | Tags : vierge, fleur, fleurs, dentelle |  Facebook |

19/09/2006

Tropiques

 

Difficulté *****

 

     Nous voici maintenant dans ma période japonnisante. Au départ d'une estampe japonnaise, j'ai réalisé cette dentelle que mon épouse a tissé avec ravissement. Elle adore ce genre de travail. Même si elle est borgne, elle parvient à tisser la dentelle sans gros problème. Un bon éclairage et des fils pas trop fins (pour qu'elle puisse les voir !) et plein de couleurs, et on ne la tient plus. Elle travaille tous les jours, 3 ou 4 heures, l'après-midi, sur ses dentelles.

     Dans cette pièce, ce sont de très nombreux petits éléments qui ont été tissés séparément pour composer, au final, cette merveilleuse pièce. La brillance dans le tissage est donnée par ce fil particulier venu de Croatie et composé d'un fin ruban en kevlar entourant quelques fins fils de nylon. De nombreux coloris sont disponibles mais son travail nécessite doigté et délicatesse tant il est fragile.

     Cette dentelle terminée fait 30 centimètres de long et 20 centimètres de haut et ce ne sont pas moins de 250 heures de travails qui ont été nécessaires pour la réaliser ... sans compter le travail d'adaptation du graphe.

     Mon épouse est une fervente adepte de pièces de taille importante avec beaucoup de couleur et de brillance. Ici, elle a été gâtée, je crois.

Écrit par Atelier MGD. dans 02 - Nos dentelles | Commentaires (3) | Tags : estampe, japonnais, oiseau, fleurs, nature, couleurs |  Facebook |

Duchesse de Bruges

Duchesse de Bruges.

Difficulté *****

 

     Cette jolie pièce d'une diamètre de 18 centimètres est réalisée en Duchesse de Bruges. Ce type de tissage est très délicat et l'emploi de fils fins ajoute à la délicatesse et à la beauté du travail terminé.

     Contrairement au fleuri de Bruges qui est une dentelle "utilitaire" et "commerciale" réalisée avec du fils relativement gros (pour résister à un usage intensif), la duchesse de Bruges a été développée pour ajouter du luxe à la renommée de la ville et pour tenter de concurrencer, à l'époque de gloire de la dentelle au fuseau, les autres villes comme Binches, Malines, Bruxelles et bien d'autres qui créaient de très jolies, très fines ... et très très chères dentelles d'apparat. Plus tard, cette technique sera "exportée" à Bruxelles par des dentellières qui affineront encore le tracé et porteront ce type de dentelle vers les sommets du luxe : la Duchesse de Bruxelles (Le voil de mariage de la famille royale belges est réalisé en Duchesse de Bruxelles).

 

 

 

     Nous avons ici la même pièce mais qui a été réalisée en fils un peu plus fin que la précédante par une de mes élèves. C'est elle qui a insisté pour pouvoir tenter ce travail tout en finesse. Le diamètre de la pièce est ici, d'une quinzaine de centimètres seulement, mais le travail est identique au précédant. Deux semaines de travail ont été nécessaires pour sa réalisation.

     Patience et longueur de temps font plus que haine et que rage ...

Le pècheur

Le pêcheur.

Difficulté *****

 

      Pour l'anniversaire de son mari, une de mes élèves m'a demandé de lui dessiner cette dentelle ... comment ? ...

     Mais oui, son mari est un pècheur acharné ... Vous le connaissez ?

     Cette dentelle est d'un abord assez complexe et ce n'est pas une débutante qui pourra l'exécuter. Une des techniques employées a été empruntée à la Duchesse de Bruxelles pour le passage des fils d'un élément à l'autre.

     Une bonne semaine de travail et voilà un joli cadre qui a fait vraiment plaisir.

Un Fuseau

Mon premier Fuseau.

Difficulté *****

 

     Voici une pièce de "débutant".

     Après avoir assimilé quelques connaissances de base pour le tissage de la dentelle au fuseau, je parle ici de quelques heures de travail, vous ètes capable de réaliser cette pièce qui regroupe les trois points de base qui componsent la dentelle au fuseau.

     Mais pour moi, la réalisation de cette pièce et de son graphe (patron de travail), j'ai tenté ... et réussi ... de comprendre le cheminement des fils d'une paire de fuseaux lors du tissage de la demi passée (le tissage du fuseau lui-même). Il est d'ailleur aisé de suivre le parcours des fils de couleur dans le fuseau.

     Mais à quel constat suis-je arrivé ?

     Lors du tissage de la demi passée, un des deux fils traverse toute la dentelle horizontalement, d'un bord à l'autre alors que le second fil descend, en diagonale, en traversant également toute la dentelle d'un bord à l'autre, mais dans la direction opposée au premier fil et de plus, ce fil en diagonale utilise autant de lignes pour traverser entièrement la dentelle qu'il u a de paires de fuseaux de chaîne (paires pendantes) à traverser ... qui a dit que la dentelle c'est compliqué ?