24/08/2010

La forêt de Bonzaïs

FA202 - Foret de Bonzais__Vrs003 - 31052008 003.jpg
La Forêt de Bonzaïs - Première version.
FA202 - Foret de Bonzais - Vrs Anne-Marie.jpg

La Forêt de Bonzaïs - Seconde version.

 

Difficulté : *****

Voici deux variantes d'un même sujet : une forêt de bonzaïs que j'ai photoraphiée au cours d'un exposition que nous visitions mon épouse et moi-même.

D'un format approchant l'A3 (297 mm * 410 mm), cette dentelle a permis d'essayer des mélanges de matières et un tissage un peu particulier.

Chaque tronc d'arbre est tissé séparément, dans une couleur différente et avec, pour la seconde version, des fils de coton différents. Peu de difficultés réelles dans ce tissage somme toutes classique. Mais là où se situe l'originalité de cette pièce, c'est dans le feuillage des arbres. Je me suis inspiré d'une technique de tissage développée par une dentellière tchèque qui permet énormément de liberté dans le travail. L'ensemble du feuillage des arbres est constitué de deux pièces de dentelles dont la largeur varie du plus étroit (quelques milimètres) à cinq ou six centimètres, sans modifier le nombre de fuseaux ni l'espacement des épingles de lisières.

Dans la première version de cette dentelle, le feuillage est constitué de deux dentelles réallisées en coton 30/3 et de filasse de chanvre - cette même filasse qu'utilisent les blombiers pour l'étanchéité des tuyauteries d'acier. La diffictulté majeure dans le travail de cette matière est, bien entendu, le fait qu'elle n'est pas torsadée, elle n'est pas filée et donc chaque fibre "vit sa vie". Il faut la dompter et toujours la remettre dans le droit chemin tout en s'évertuant à la maintenir sur le fuseau.

Un autre "petit inconvénient" est l'odeur de vache qui se dégage de cette matière. Une fois sous cadre, l'odeur disparaît heureusement.

Une cinquantaine d'heures de démêlés avec ces fibres accrochantes et indépendantistes et voici l'oeuvre terminée. Cette expérience fut pleine d'enseignements.

Un bravo pour le travail fourni par la dentellière qui a tissé la seconde variante. La première, celle avec le chanvre - que je n'ai pas fumé, je vous rassure - est de moi. Mais je ne peux décemment pas me féliciter personnellement Clin d'œil .

Écrit par Atelier MGD. dans 02 - Nos dentelles | Commentaires (0) |  Facebook |